la grippe, la plaie de l'hiver

 

les virus

La grippe saisonnière

La grippe saisonnière ou grippe épidémique est une affection due à la souche d'un virus humain de type B, virus infuenza, de sous-type H1N1.

La grippe pandémique

La grippe pandémique est une affection due à plusieurs souches de virus de type A, virus infuenza A sous-type H1N1. Le dernier sous-type qui a sévi à divers degrés de dangerosité est le H1N1, mieux connu sous les désignations de virus de la grippe aviaire ( virus endémique aux oiseaux ), de grippe porcine ( virus endémique aux porcs ) ou de l'H1N1 à combinaisons multiples ( origines humaines, aviaires et porcines ), comme celui de 2009 qui a été qualifié de pandémique.

 

Dangerosité de la grippe saisonnière

Si les grippes saisonnières sont bénignes dans la plupart des cas, elles peuvent régulièrement se révéler agressives, voire mortelles. Les personnes fragiles sont les plus à surveiller : enfants, femmes enceintes, personnes âgées, personnes déjà infectées par un autre virus ( SIDA, par exemple )...
Dès le premier soupçon de grippe, il faut contre-attaquer !
Le conseil de votre médecin traitant sera alors requis.

 

Le risque

Tout le monde ne court pas les mêmes risques ! Une personne dotée d'un système immunitaire bien activé sera plus facilement épargnée. Une vie active et une hygiène alimentaire correcte seront à privilégier pour assurer le maintien d'un système immunitaire optimisé contre la grippe saisonnière. Les huiles essentielles viendront en renfort le cas échéant.

 

Pour éviter la contamination

La transmission est très facile ! Le virus de la grippe saisonnière se propage autant par l'air ambiant que par le contact direct ou indirect.

On s'éloignera d'une personne qui tousse et/ou éternue beaucoup.
On évitera aussi d'entrer en contact direct avec cette même personne : embrassade, bise, poignée de main.
Les objets de contact communs, poignée de porte, de meuble, les couverts, les vêtements seront nettoyés plus que de coutûme dans les foyers suspectés d'infection. Lors de contacts trop prolongés avec les vêtements salis ( lessive du linge corporel, par exemple. Notez bien que le virus survit jusqu'à 48 heures sans support vital ), il sera raisonnable de porter des gants de protection adaptés.
Les mains seront lavées avec des produits antiseptiques raisonnables, savon vrai ( pas sous forme de liquide, marseille, alep etc ) en rejetant les antiseptiques spéciaux, pourvoyeurs de bactéries et virus surentraînés à se défendre et donc ainsi, à mutter ! ( notre système immunitaire ne s'en portera que mieux à être raisonnablement exposé et entraîné )
Des inhalateurs de poche à base de menthol et/ou menthol démentholé et/ou camphre et/ou huiles essentielles d'aiguilles de pin etc, seront les bienvenus pour créer un écran nasal sensiblement antiseptique, décongestionnant des sinus et fluidificateur des mucosités des voies aériennes...

On profitera du passage de la crise de grippe saisonnière pour aérer encore plus la maison. À chaque fois qu'il sera nécessaire de porter la main à la figure, à la bouche, au nez, aux yeux, ou sur autrui, on se lavera les mains préventivement. Les mouchoirs en papier seront jetés et ceux en tissu seront placés dans la machine à laver, dès leur premier usage.

 

Aller en haut de la page