les huiles essentielles, une réplique aux virus

 

les huiles essentielles antivirales

L'hiver approche avec sa colonnie de petits et gros désagréments : virus, bactéries, bases de rhumes, angines, otites et j'en passe...
L'efficacité des H.E. ( Huiles Essentielles ) n'est plus à démontrer ! Ce sera donc essentiellement vers les H.E. et leurs propriétés que nous nous tournerons.

 

contrer les premiers signes

Leur efficacité sera d'autant plus élevée que le traitement sera précoce !
Les nombreuses molécules naturelles qui composent les huiles sont des facteurs de charge contre les maladies qu'elles soient à potentiel faible ou bien porteuses d'évolutions redoutées.
Un vague grattement de gorge et vite la main sur le produit actif adéquat. Un spray sera le bienvenu sur une attaque ponctuelle grâce à sa facilité de manipulation. Attention ! Les produits à base d'huiles essentielles sont particulièrement puissants et vous devrez respecter scrupuleusement leur posologie ! Il en est de même en ce qui concerne l'usage des H.E., même utilisées de manière simple, comme la vaporisation par exemple.
En agissant sur de multiples terrains, elles bloqueront virus et bactéries. Les thyms à linalol et le pin sylvestre seront précieux pour un traitement immunitaire. Même les bactéries devenues résistantes seront notablement affectées par les H.E.

 

traiter les pièces de notre habitat

Si le diffuseur par brumisation reste le premier outil de répartition des produits liquides, un simple morceau de papier tous usages fera l'affaire en l'imbibant de quelques gouttes d'huiles essentielles qui s'évaporeront d'elles-mêmes.
Vos pièces d'habitation et intérieurs divers seront ainsi assainis et parfumés.
Le tea-tree est idéal pour combattre le virus H1N1 et le virus infuenza principal vecteur des maladies O.R.L.
L'eucalyptus radié, comme la plupart des sources d' eucalyptol, sera le bienvenu pour toute irritation des voies respiratoires.
L'association de ces huiles en dispersion dans votre air ambiant combattra non seulement les germes mais stimulera votre système immunitaire.

 

Traiter, à quel moment ?

Ce sera toujours en s'y prenant dès la première alerte que ces huiles essentielles donneront le maximum de leurs capacités aseptisantes. Lorsque le germe s'est développé, le combat sera plus dur et le résultat plus tardif.

 

Attention aux overdoses

Certains produits, tels les huiles essentielles à base de pin ou à base de thym, peuvent se révéler très puissants et corrosifs. L'abus de leur usage peut entraîner des anomalies fonctionnelles de l'organisme vivant, y compris celui des humains.
C'est ainsi que d'utiliser ces huiles ( pin + thym ) quotidiennement dans une huile de massage pour masser une clientèle ou des ami(e)s ( et donc, pourtant, de ne l'absorber qu'avec les mains ) peut déclencher des désordres hormonaux de type thyroïdiens, si, par malchance, un produit en contenant est fourni par le pharmacien. Ces désordres peuvent amener à l'hospitalisation et même jusqu'au décès. On ne répètera jamais assez que les H.E. sont des produits actifs puissants qu'il faut manier avec connaissances et précautions !

 

Aller en haut de la page